PROCHAIN DÉPART LE 04 JUIN 2017, SOIT DANS
mercredi, 03 juin 2015 00:00

En mode duo!

A DEUX, C'EST BEAUCOUP MIEUX

Episode 1

deguisements duoSamedi 15h45, toute une fine équipe du JCV s'est donnée rendez-vous à Serrières pour covoiturer en direction de Tain l'Hermitage pour la 1ère journée du Duo de l'Hermitage. Il ya là Superman Michel-Wonderwoman Séverine, Isabelle-Stéphanie, Fred Marcoux-Caro Brialon, Laurent-Yves et les kilts ou double, alias Pascal et Yannick.
Pourquoi nous retrouvons-nous à courir le Duo en kilt ? A vrai dire, j'ai oublié d'où tout cela est parti, mais le fait est que les copains du club ont su nous le rappeler tout au long de l'année. Là-dessus, par solidarité, Séverine et Michel nous ont rejoint et ont concocté un déguisement, disons..., coloré et supervitaminé.

Après une séance photo pour immortaliser ce moment, nous voilà partis en direction de Tain, où nous retrouvons Florian, déjà sur place et Amandine, venue courir avec son mari. Nous retirons nos dossards (et nos bouteilles de vin) et nous partons nous échauffer. Les conditions sont idéales pour courir. Il y a un peu de vent, mais le temps est couvert, donc pas trop chaud.
Juste avant le départ, nous rencontrons Marie, Sandrine, Claire et Jean-Claude Badin, venus pour faire des photos et nous encourager (Ah, le fameux esprit JCV). 18h, c'est l'heure du départ depuis le centre de Tain. C'est parti pour 13,5 km et 650D+.

Comme nous nous étions placés relativement en retrait, nous profitons d'un départ roulant sur 1 km sur le bitume pour remonter le plus de concurrents possibles. Puis, c'est déjà la première bosse, en monotrace, avec pour effet immédiat de mettre tout le monde en mode marche. Globalement, nous ne cesseront de reprendre des équipages tout au long du parcours. Pascal imprime le tempo en montée et il est aux p'tits soins avec moi, prodiguant encouragements, conseils et touche d'humour. J'essaye ensuite de prendre les devants en descente, ce qui fait qu'on se complète pas trop mal. Nous arrivons donc assez rapidement au pied de la dernière difficulté du jour, la plus dure, la fameuse montée du belvédère Pierre-Aiguille, pentue à souhait, tout en monotrace, en sous-bois (200D+ en 1 km). Montée durant laquelle je coince, je n'ai plus grand-chose dans les jambes et laisse donc passer plusieurs Duos. L'arrivée en haut et le point de vue sur le Rhône valent toujours le coup d'œil, mais là tout de suite, je ne suis pas trop en état de l'apprécier. D'autant plus que derrière, c'est la descente finale sur Tain, au milieu des vignes, en passant par la Chapelle de l'Hermitage.

Nous essayons donc d'envoyer du bois pour finir, mais pas assez toutefois pour ne pas se faire reprendre par un duo de jeunots dans les rues de Tain, à quelques encablures de la ligne d'arrivée (Ah la jeunesse, ça ne respecte plus rien, mais ils ne perdent rien pour attendre).
Résultat final, 28è duo/319 en 1h21'09''. Aux rayons perfs, Florian et son binôme, Yves-Loup Fanton terminent 6è en 1h07'14''et Isabelle et Stéphanie terminent 2è Duo féminin en 1h30'07'', le début d'un très beau week-end pour elles, fait de podiums, de boites de chocolats Valrhona et de bouteilles de côtes du Rhône.

kilt ou double

Comme à l'habitude sur cette course, et beaucoup plus que partout ailleurs, il y a beaucoup de monde tout au long du parcours, qui vous encourage avec beaucoup de gentillesse. Des amis venus voir des coureurs, des familles qui sortent de chez elles pour venir voir passer la course, avec des enfants qui vous tendent la main pour toper à votre passage. C'est vraiment très agréable. Et il est clair qu'en ce qui nous concerne, le fait de courir en kilt a provoqué pas mal de réactions. On a eu droit aux classiques « Allez les écossais » ou « Y a quelque chose dessous ? » et aux beaucoup plus taquins « Allez les filles », « vive les jupettes » ou mon préféré « Vous êtes les premières du classement féminin ».
Pour terminer, mention spéciale à Jean-Claude, qui nous a tous encouragé chaleureusement à différents points de la course. C'est bien simple, on aurait dit qu'il était partout. Quand on court et qu'on est dans le dur, ce type d'encouragement des copains du club, ça fait chaud au cœur.

 

Episode 2


Dimanche 8h, les mêmes équipes que la veille se retrouvent à Serrières, puisque pour la plupart, nous sommes inscrits au Challenge du Duo, c'est-à-dire que nous participons aux deux courses du week-end pour un classement cumulé. Seules modifications du jour, Michel a changé de binôme féminin puisque Wonderwoman n'était pas disponible aujourd'hui et Pascal Granger et Denis Choron forment un nouveau binome.

famille jcv duo

Nous arrivons à Crozes-Hermitage vers 8h30, sous un soleil magnifique. Il va faire très beau et chaud tout au long de cette matinée, ce qui ne va pas faciliter les choses pour courir les 26 km et 1200D+ prévus au programme.
Pascal s'étant fait mal à la cheville la veille, nous optons pour un départ prudent et nous nous plaçons donc en fin de peloton. Après un 1er kilomètre roulant, nous attaquons la première côte, sur un large sentier dans les vignes, puis sur une monotrace en sous-bois avec gros embouteillage à la clé. A partir de là, ça va marcher pendant un bon moment. On est tous à la queue leu leu et impossible de doubler (ceci dit ça tombe bien parce que je sens que cette journée va être très dure). Rebelote dans la première descente, où la monotrace et un terrain périlleux pour les appuis ôtent toute envie de prendre des risques.
Une fois revenue sur le plat, au 6è km, on trouve un bon petit rythme et nous reprenons quelques équipes, dont le 1er duo féminin, avec qui on discute un peu et qui court dans un esprit très sympa, ce qui n'est malheureusement pas le cas de toutes les équipes. Petite typologie des duos qui font pas rêver mais qu'on a croisé tout au long de la journée :
Le duo mixte où le gars, pas du tout à l'écoute de sa partenaire, la met dans le rouge par un rythme beaucoup trop rapide et lui fait prendre des risques inconsidérés en descente.
Le duo masculin où le plus rapide des deux court en solo, laissant son partenaire loin derrière, allant le voir de temps en temps et qui ne répond pas quand tu lui parles.
Le duo mixte où la fille allume dans des termes virils son binôme masculin qui est à l'agonie derrière, parce qu'elle voit qu'ils se font doubler en rafale par d'autres équipes.
Visiblement, il y en a certains à qui l'esprit de cette course a échappé.

pascal duo

Alors que nous arrivons 7è km, les ennuis commencent pour nous. C'est d'abord Pascal, qui ne se sent pas bien et qui est pris de nausées et c'est ensuite surtout moi n'ai pas du tout les jambes aujourd'hui et qui prend un bon coup de bambou dans une longue montée tout en faux plat de 2 km (entre le 10è et le 12è). Pascal, toujours à mon écoute, ralentit le rythme, me donne de quoi m'alimenter et on en profite pour discuter un peu avec des équipages sympathiques déjà croisés la veille sur le 13 km. On finit tout de même par revenir sur un groupe de concurrents au sommet de cette côte (elle n'a pas fait mal qu'à moi celle-là), où est placé un ravito en eau. On boit, on s'arrose abondamment parce que la chaleur commence vraiment à se faire sentir. Et puis c'est reparti pour une belles partie du parcours (du 12è au 19è), faite de longues portions de relance sur le plat, de descentes et de légères montées, le tout au milieu des vergers, des vignes et avec de jolis points de vue sur les Alpes.

Je reprends du poil de la bête, ce qui nous permet d'accélérer un peu le rythme et de reprendre quelques équipes, dont les deux jeunots de la veille qui ont l'air d'avoir un gros coup de pompe aujourd'hui (vengeance !). On arrive alors au ravito de Crozes-Hermitage (19è km), où nous avons le plaisir de retrouver Jean-Claude qui est de nouveau venu nous encourager et qui nous annonce une 14è place au challenge qui a le don de me donner un coup de fouet. Enfin, pas pour longtemps parce que c'est la montée du belvédère qui s'annonce pour la 2è fois dans le week-end et je sais exactement ce qui m'attend. A partir de là, je serre les dents et essaye de limiter la casse. De toute façon, la chaleur commence à faire pas mal de dégâts et on va voir de plus en plus d'équipages mettre le clignotant pour cause de crampes, certains allongés au milieu du sentier. A partir du sommet (22è km), je n'ai plus grand-chose dans le réservoir, mais le plus dur est fait.

On entame alors la descente finale, non sans quelques raidillons bien traîtres concoctés par l'orga, au cas où certains n'auraient pas eu leur compte, dont le dernier, à 1,5 km de l'arrivée que je ne vais pas aimer du tout. Mais voilà, après 40 km et 1900D+ en deux jours, mission accomplie, nous passons la ligne d'arrivée bras dessus, bras dessous, heureux d'en finir.
Résultats du jour, 46è duo/198 en 3h07'04'' et 14è place sur 49 au Challenge. J'ai clairement eu plus de mal aujourd'hui. Je n'avais jamais enchainé deux courses en deux jours, mais je ne regrette rien. J'ai passé un très bon week-end. Non seulement Pascal m'a chouchouté tout au long de ces deux jours, mais nous avons également partagé de très bons moments avec tous les copains du club, coureurs ou suiveurs.
Pour finir, félicitations à Florian et Yves-Loup, qui terminent de nouveau 6è aujourd'hui en 2h29'11'' et à une très belle 4è place au challenge. Et que dire d'Isabelle et Stéphanie qui font trois podiums en deux jours et qui ont eu un bonheur communicatif à courir ensemble.

Yannick

podium2 lutines

cimalp duo

Connectez-vous pour commenter

COMMENT
PARTICIPER

participer

Retrouvez toutes les informations pratiques pour organiser correctement votre participation au Pilatrail : comment nous rejoindre, où se loger, où se restaurer...

LIRE LA SUITE

 

 

PARCOURS
DU TRAIL

map

En 2014, la course vous emmènera sur un des lieux emblématiques du Parc Régional du Pilat, les 3 dents. Cela vous offrira une vue grandiose...

LIRE LA SUITE

 

 

RESULTATS
DU TRAIL

resultat

Retrouvez ici les résultats du Pilatrail



LIRE LA SUITE

 

 

 

 

INSTANT
VIDEO

video

Découvrez le Pilatrail de l'intérieur et revivez l'ambiance de notre course lors des années passées

LIRE LA SUITE

 

 

Suivez-nous sur Facebook

Lettre d'information

Envie d'être informé des dernières nouvelles du parcours, conseils de préparation, etc... Inscrivez-vous vite!


Recevoir du HTML ?
catchme refresh

Nos partenaires